Maryse Minayo
Hypnothérapeute - Sophrologue
Hypnothérapeute à BRUZ
Thérapies psychocorporelles et énergétiques

Deuil

C'est quoi La Mort ?

Au sein de mon activité je suis amenée à accompagner des consultants (homme, femme, adolescents) dans un processus de deuil. Ce fut à nouveau le cas cette semaine ou j’ai réalisé cet accompagnement avec une femme. Après un moment de réticence à l’idée de commencer ce travail, je remercie cette dame de son laisser faire, elle a sur mettre de côté certains a priori et vivre ce moment avec peut-être une certaine curiosité. Au cours du processus elle a pu exprimer tout ce qui lui pesait. Ce fut un moment empreint d’émotions, de libération et d’apaisement. Quelques minutes avant de clôturer ladite séance, j’ai repensé à un poème de Khalil Gibran, dont je vous livre le texte ci-dessous, issu du livre Le Prophète.

Je dédie ce texte à tous ceux et celles qui ont dû dire au revoir dans ce monde qui est le nôtre à un être cher.

Je profite de l’écriture de ce papier pour exprimer toute ma reconnaissance et ma gratitude à tous mes consultants qui m’ont accordée leur confiance.

Alors Almitra parla, disant, nous voudrions maintenant vous questionner sur la Mort.

Et il dit :

 

Vous voudriez connaître le secret de la mort.

Mais comment le trouverez-vous sinon en le cherchant dans le cœur de la vie ?

La chouette dont les yeux faits pour la nuit sont aveugles au jour ne peut dévoiler le mystère de la lumière.

Si vous voulez vraiment contempler l’esprit de la mort, ouvrez amplement votre cœur au corps de la vie.

Car la vie et la mort sont un, de même que le fleuve et l’océan sont un.

Dans la profondeur de vos espoirs et de vos désirs repose votre silencieuse connaissance de l’au-delà ;

Et tels des grains rêvant sous la neige, votre cœur rêve au printemps.

Fiez-vous aux rêves, car en eux est cachée la porte de l’éternité.

Votre peur de la mort n’est que le frisson du berger lorsqu’il se tient devant le roi dont la main va se poser sur lui pour l’honorer.

Le berger ne se réjouit-il pas sous son tremblement, de ce qu’il portera l’insigne du roi ?

Pourtant n’est-il pas plus conscient de son tremblement ?

 

Car qu’est que mourir sinon se ternir nu dans le vent et se fondre dans le soleil ?

Et qu’est-ce que cesser de respirer, sinon libérer le souffle de ses marées inquiètes, pour qu’il puisse s’élever et se dilater et rechercher Dieu sans entraves ?

 

C’est seulement lorsque vous boirez à la rivière du silence que vous chanterez vraiment.

Et quand vous aurez atteint le sommet de la montagne, vous commencerez enfin à monter.

Et lorsque la terre réclamera vos membres vous danserez vraiment.

Je vous encourage à profiter de chaque instant, chaque seconde de la vie, buvez à sa source, jusqu'à vous énivrer dans la joie et l'euphorie ! Ne vous regardez passer dans votre vie... vivez vraiment !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.