Maryse Minayo
Hypnothérapeute - Sophrologue
Hypnothérapeute à Noyal-Châtillon-sur-Seiche
Thérapies psychocorporelles et énergétiques

Stress

Le stress est défini comme une agression de l’organisme par un agent physique, psychique, émotionnel entraînant un déséquilibre qui doit être compensé par un travail d’adaptation. Face à ce fléau, différentes méthodes favorisent la gestion du stress dont une en particulier, la Sophrologie.

En effet, la sophrologie est une méthode simple est naturelle qui  permet d’obtenir rapidement un relâchement physique et mental qui permet au sujet stressé de gagner  un meilleur équilibre pour lui-même, mais pas seulement, la sophrologie lui donnera une nouvelle approche de son environnement, une meilleure compréhension des événements et des autres. Et donc de mieux gérer les turbulences de la vie quotidienne, qu’elle soit professionnelle ou privée.

Mais revenons au stress et sachons déjà de quoi nous parlons !

Nous distinguons deux sortes de stress

Le bon Stress

c’est le stress défensif, celui qui nous permet de fuir ou de réagir efficacement face à un danger réel ou potentiel. Le bon stress nous est nécessaire à notre survie, il déclenche les défenses de notre organisme.

Une fois le danger potentiel écarté, c’est-à-dire  « l’agent stresseur », l’organisme reprend ses fonctions naturelles.

Le Mauvais Stress

C’est celui qui nous rend progressivement malade et peut même finir par nous tuer. Nous le nommons parfois stress chronique, ses origines peuvent provenir de différentes situations traumatiques, un deuil, un licenciement, un accident, des conditions de travail exigeantes (beaucoup en peu de temps) etc. Ce stress à la particularité de persister en l’absence même de l’objet qui nous stress, d’où sa nocivité car ses répercussions se font sur toutes les fonctions de notre organisme.

Hans Selye décrit 3 phases du stress :

La phase d’alarme  est une étape durant laquelle le corps se prépare à agir. Notre cœur se met à accélérer afin d’apporter plus de sang et d’oxygène dans nos muscles, la respiration devient plus courte, l’organisme mobilise son carburant (sucre et graisse), tout le reste des fonctions non vitales sont oubliées : la croissance, la reproduction ? Si je devais utiliser une métaphore pour expliquer cette phase je vous dirai d’imaginer que vous êtes le roi d’un royaume qui se fait attaquer par des ennemis, vous mobilisez alors vos troupes pour vous défendre et repousser l’attaquant.

La phase de résistance qui survient au moment où notre organisme « s’adapte à l’agression ». Nos réflexes sont rapides, nos capacités physiques et intellectuelles sont en éveil maximal. Tout notre organisme se mobilise pour nous permettre de « tenir ». Reprenons notre métaphore, votre royaume est harcelé depuis trop longtemps, vous avez essuyé des pertes d’hommes importantes, mais vous tenez bon.

La phase de résistance qui survient au moment où notre organisme « s’adapte à l’agression ». Nos réflexes sont rapides, nos capacités physiques et intellectuelles sont en éveil maximal. Tout notre organisme se mobilise pour nous permettre de « tenir ». Reprenons notre métaphore, votre royaume est harcelé depuis trop longtemps, vous avez essuyé des pertes d’hommes importantes, mais vous tenez bon.

La phase d’épuisement survient quant à elle lorsque le stress persiste et mobilise trop souvent et trop intensément  les ressources pour notre survie, notre santé est mise en danger. C’est à ce stade que les effets pathologiques du stress surviennent. Votre royaume a perdu la majorité de ses combattants, les ressources se sont grandement amenuisées, vous n’avez plus les moyens de lutter efficacement contre l’agresseur qui finit par vous envahir.

Mais vous avez les moyens de négocier avec le stress qui du statut d’ennemi deviendra votre ami avec comme négociateur la sophrologie.

Les effets du stress sur l’organisme

Notre système nerveux, nos hormones, les glandes gouvernent nos réactions aux stress en agissant sur nos organes. Et lorsque notre organisme est trop souvent sollicité par nos hormones (adrénaline et le cortisol) nous constatons alors plus méfaits :

  • La tension artérielle augmente
  • Augmentation du cholestérol
  • Les problèmes de peau apparaissent (psoriasis, eczéma, herpès, etc)
  • Trouble respiratoire
  • Trouble digestif
  • Affaiblissement du système immunitaire, notre organisme devient plus sensible aux rhumes, grippes, et autres maladies infectieuses.
  • Diminution de la libido, chez la femme le stress peut provoquer des menstruations irrégulières, chez l’homme le stress peut compromettre l’érection et diminue le nombre des spermatozoïdes.
  • Nos facultés mentales s’amoindrissent, trouble de l’attention et de la concentration.
  • Trouble du sommeil : insomnie, cauchemars.
  • Maux de tête, maux de dos, tensions musculaires (notamment dans les régions du cou, et des lombaires)Entrez votre texte ici

Le stress est un fléau qui se répercute sur l’ensemble de notre vie, sur nous-même, mais également sur nos conjoints, nos enfants et nos proches.

Pourquoi choisir la sophrologie pour lutter contre le stress

Par sa facilité d’accès et d’appropriation. Les résultats sont rapidement perçus par ceux qui pratiquent la sophrologie. Le bénéfice est réel, qu’il soit dans la vie privée et/ou professionnelle.

N’attendez pas que les signes de stress apparaissent, prenez les devant et agissez avant qu’il n’agisse sur vous !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.