Maryse Minayo
Hypnothérapeute - Sophrologue
Hypnothérapeute à BRUZ
Thérapies psychocorporelles et énergétiques

Sophrologie Sociale

Soprhologie > Sophrologie Sociale 

La sophrologie sociale

La sophrologie sociale est un vaste et passionnant  sujet. Dire de la sophrologie qu’elle est sociale est aujourd’hui une sorte de pléonasme mais cela n’à pas toujours été le cas. Ce double sens presque identique présente toutefois l’avantage de montrer à quel point la sophrologie concerne tout le monde et à quel point tout le monde peut avoir accès à la Sophrologie.

Je pratique la sophrologie sociale en cabinet à Rochefort, ville sensible à l’histoire et la sophrologie sociale à aussi son histoire !

La sophrologie sociale à vue le jour à Bogota en Colombie à la fin des années 70 sous la houlette du professeur Alfonso Caycedo. Ce dernier ouvre alors une page importante dans l’évolution de la sophrologie, en donnant des séances de sophrologie aux habitants de Bogota.  Avant cela, la sophrologie était l’exclusivité des soignants.

Entre quatre-vingt-trois et quatre vingt-huit, toujours à Bogota, Alfonso Caycedo créé la partie sociale de la sophrologie en Colombie.

Ces deux périodes différentes permettent la prise de conscience d’un virage prit pour la sophrologie, celui de son ouverture vers un plus grand nombre.

Les différents secteurs de la sophrologie :

Le secteur médical : Le monde médical est le terrain exclusif de la sophrologie lorsque cette dernière est créée par le Professeur Alfonso Caycedo. Les techniques s’apparentaient un peu plus à  de l’hypnose. Puisque nous ne sommes pas contre une pointe d’histoire, il n’échappera à personne que le Professeur Alfonso Caycedo avait travaillé avec l’hypnose clinique avant de créer la sophrologie.

Le secteur sportif : Nous devons l’union de la sophrologie et du sport au Docteur Raymond Abrezol avec le succès qu’on lui connait.

Le secteur pédagogique : n’est pas un secteur réservé à l’enfant ni au milieu éducatif comme le laisserait penser l’appelation elle-même. C’est plutôt un secteur désignant l’idée de conduire, de mener ou d’amener, voire dans le cas de la sophrologie d’accompagner une personne vers son but qu’il soit personnel ou professionnel.

Le secteur Prophylactique :  permet de préserver la santé et la vitalité par une meilleure conscience, connaissance et gestion de soi.

Le secteur social : en octobre mille neuf cent soixante dix sept se déroule l’inauguration de la Sophrologie Sociologique à Madrid. « Une première leçon d’entraînement sophrologique collectif regroupe plus de sept cent personnes » (Sophrologie – Tome 1 – fondements et méthodologie – Docteur Patrick-André Chéné). La Sophrologie Sociale s’est développée au service des pays en voie de développement et a été testée sur un nombre important de personnes  en Colombie entre les années mille neuf cente quatre vingt deux et mille neuf cent quatre vingt huit.

La sophrologie sociale est pour chacun, de l’enfant à la personne âgée, en désir de trouver ou retrouver la confiance en soi et l’estime de soi.

La sophrologie sociale nous donne les moyens nécessaires pour :

  • Faire face aux turbulences de la vie quotidienne
  • Gérer sa mémoire et sa concentration
  • Améliorer une qualité de sommeil pour la rendre plus réparatrice et récupératrice
  • Gérer en douceur la douleur
  • Apprivoiser ses émotions
  • Aborder positivement des situations angoissante :  un discours devant une assemblée, un examen (médical ou scolaire, un rendez-vous professionnel, une épreuve sportive, un accompagnement des futures mamans et futurs parents)
  • Et cette liste n’est pas exhaustive.

En conclusion

Nous constatons que beaucoup de sophrologues pratiquent la sophrologie sociale-prophylactique et la sophrologie pédagogique. La vertu du sophrologue est d’accompagner et de transmettre la méthode de la sophrologie (par l’obtention de  savoir, savoir-faire et savoir-être) à chacun de celles et ceux qui recherchent le développement et l’épanouissement personnel, dans son besoin de garder son équilibre général, de gérer son stress, de renforcer sa confiance en soi, sans oublier la prise de conscience de ses propres valeurs de vie.

« La sophrologie, c’est la pédagogie du bonheur »

Professeur Alfonso Cayced

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.