Maryse Minayo
Hypnothérapeute - Sophrologue
Hypnothérapeute à Noyal-Châtillon-sur-Seiche
Thérapies psychocorporelles et énergétiques

Ecrivez votre article ici...

Le regard de la première fois !

Les enfants ne regardent pas le monde comme nous le voyons… nous les adultes. Ils ont cette faculté de le regarder avec un regard tout neuf, un regard de la première fois.
Nous pouvons, en prenant le temps de les écouter et de les regarder, prendre exemple sur eux et (re)découvrir le monde à travers les yeux d’un enfant, avec ce regard de la première fois.
Découvrir un papillon, comme si c’était la première fois ! Ne serait-ce pas étonnant !
Nous les adultes, nous ne voyons le monde qu’à travers nos expériences passées du passé, à travers nos ressenties et nos émotions…  pas toujours positifs.
Et parfois, de notre hauteur d’adulte nous essayons d’apprendre à nos enfants la « vérité » qui reste cependant que la nôtre… ce qui est vrai pour nous ne l’est pas forcément pour eux !
Nous croyons à tort que les enfants ne savent pas… qu’ils n’ont pas l’expérience de la vie ! Mais combien de fois ai-je été surprise de leur façon de voir les choses de la vie, avec cette innocence qui les caractérise encore. Et combien de fois n’ai-je pas trouvé leurs propos ou leurs réflexions pertinentes !
Ne dit-on pas que « la vérité sort de la bouche des enfants » !
Un jour j’ai lu quelque part que l’enfant qui est en nous ne sait pas qu’il a grandi ! Nous pourrions le laisser s’exprimer de temps en temps… Non !?!

Nos enfants ne sont pas nos enfants

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.
Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable. »


Le Prophète – Khalil Gibran

The light House

Et pour le plaisir… je vous invite à regarder cette magnifique vidéo !


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.